Les Portraits d’ERDIL : Charlotte

Image interview collaborateurs ERDIL : Charlotte

Ils et elles sont la force d’ERDIL… Sérieux dans leur travail (évidemment), ils sont aussi pleins de bonne humeur et souvent de bon humour ! Il est temps de partir à la rencontre des collaborateurs d’ERDIL. Après Arnaud, retrouvez les réponses de Charlotte !

Bonjour Charlotte, peux-tu nous décrire ton parcours professionnel ?

J’ai fait un Master en Sciences du Langage et de l’Information option Traitement Automatique des Langues au Centre Lucien Tesnière, à Besançon. Étant donné que je me suis toujours intéressée aux langues et à la programmation, le T.A.L. était la combinaison parfaite.

Au 1er semestre du Master 2, j’ai effectué un stage au sein d’ERDIL, ayant en charge le développement d’un projet d’une enseigne de grande distribution. J’ai ensuite passé mon 2e semestre à l’Université de Wolverhampton, en Angleterre.

Après ces deux semestres, j’ai finalement été engagée à temps plein au sein d’ERDIL. Cela fait presque 6 ans aujourd’hui que je fais partie de l’équipe !

Quel est ton poste actuel ?

Moi : « Linguiste informaticienne. »
La personne en face : « Ah ! Informaticienne »
Moi : « Non, linguiste informaticienne.»

L’appellation « Chef de projet linguistique » porte certainement moins à confusion 😉

En quoi consiste ton travail au quotidien ? Et quelle est la partie que tu préfères ?

Comme cela a déjà été évoqué par mes autres collègues linguistes, une grande partie de mon travail consiste à réaliser des développements spécifiques à un client. Cette activité passe notamment par les étapes suivantes :
– création d’une classification adaptée aux verbatim clients,
– développement de grammaires (règles d’extraction) pour détecter les concepts
– réflexion sur les multiples combinaisons possibles que le consommateur peut utiliser pour s’exprimer sur un grand nombre de problématiques
– réponse aux besoins/attentes de nos clients en s’appuyant sur leur verbatim

Il y a des compromis à effectuer, c’est là qu’on apporte notre savoir-faire. C’est un véritable challenge, une vraie source de motivation !

La maintenance linguistique constitue aussi une large part de mon temps de travail. L’objectif est souvent de parfaire nos grammaires, repérer les faux positifs et négatifs ainsi que les sur et sous-détections. Je travaille actuellement sur des projets multilingues, traitant la partie français et italien la plupart du temps mais aussi le portugais et l’anglais à destination de différents secteurs d’activités, tels que l’automobile, les télécommunications, l’énergie, les assurances…

Mon travail comporte aussi tout ce qui concerne l’accompagnement client, en apportant un suivi, une assistance, que ce soit par téléphone ou lors de rencontres in situ.

J’adore créer de nouvelles choses (surtout mettre en place un système d’analyse des verbatim), trouver des solutions à un problème. Il faut toujours faire plus, pour faire mieux, tout en acceptant les limites de l’analyse automatique des langues. La fiabilité des résultats est ma satisfaction !

Et si tu devais choisir une langue ou un langage, tu opterais pour ?

J’ai toujours été attirée par les langues. J’ai eu plusieurs coups de foudre. Le premier, je l’ai eu grâce à ma grand-mère italienne avec qui j’ai vécu pendant plusieurs années et qui parlait très peu le français.
Le second, alors que j’étais encore très jeune, a eu lieu lors d’un mariage franco-anglais. Quand j’ai entendu la mariée passer du français à l’anglais, j’ai été subjuguée !

Alors, je me suis passionnée pour les langues étrangères par le biais de livres, film, voyages, formations, études et emplois. J’ai continué à approfondir ma connaissance des langues en passant un Bac Littéraire option 3e langue Russe, puis en travaillant dans un camp de vacances (YMCA) pour personnes handicapées à Dallas afin de parfaire mon anglais.

Pour conclure, j’aime énormément les langues, difficile de faire un choix, j’aimerais encore en apprendre de nouvelles. Mais le choix du cœur, serait l’italien, la langue d’une partie de ma famille.

En complément des langues, je me suis toujours intéressée aux langages informatiques tels que HTML, CSS, C++, Java… et Prolog bien sûr (clin d’œil aux linguistes du Centre Tesnière !)

En parlant de langue et de mots, quelle est ta Brève de Verbatim favorite ?

Je ne vais pas faire très original puisque je retiens la même brève qu’Alison et Annabelle, Soutien Psychologique :

« Il manque un porte mentaux dans chaque bureau. »

Question bonus : des croissants et autres gourmandises étant souvent à portée de bouche chez ERDIL, as-tu une viennoiserie fétiche ?

C’est encore un choix délicat, j’aime le chocolat et les fruits… J’hésite entre la gourmande pâte d’ours, la fameuse torsade au chocolat et le délicieux croissant aux abricots.

Grazie Charlotte!