Les Portraits d’ERDIL : Franck

Image interview collaborateurs ERDIL : Franck

Ils et elles sont la force d’ERDIL… Sérieux dans leur travail (évidemment), ils sont aussi pleins de bonne humeur et souvent de bon humour ! Il est temps de partir à la rencontre des collaborateurs d’ERDIL. Après Charlotte, Franck se confie et répond aux questions de l’interview collaborateurs !

Bonjour Franck, peux-tu nous décrire ton parcours professionnel ?

J’ai commencé par un cursus mathématiques en région parisienne, pour terminer avec un Doctorat ès Informatique à l’Université de Franche-Comté.
Après ma thèse, j’ai choisi de rejoindre le monde des PME chez Smartesting (qui a en même temps intégré mes travaux de recherche) en tant que chef de projet logiciel. Durant sept années, mon rôle était orienté encadrement d’équipe technique, élaboration de roadmaps, et consultant expert. À cette occasion, j’ai travaillé avec Aurélien et Sylvain, notre trio formant maintenant « l’Esateam » au sein d’ERDIL.

Quel est ton poste actuel ?

Depuis trois ans maintenant, j’occupe un poste de développeur full-stack chez ERDIL.

ERDIL étant à mes yeux une entreprise innovante, par sa proposition de valeur et de service, c’est pour moi un cadre de travail très stimulant. J’aime y travailler tous les jours car c’est un contexte de travail qui voit l’émergence d’une nouvelle technologie, et où une forme de vulgarisation scientifique est nécessaire pour la rendre exploitable par tout un chacun.

En quoi consiste ton travail au quotidien ? Et quelle est la partie que tu préfères ?

Je travaille principalement sur Esatis et les E-letters, qui sont des outils de synthèse des résultats d’analyse des verbatim, exploités par nos clients finaux. Mon rôle principal est de mettre en œuvre des technologies disponibles dans les navigateurs Web (Javascript/HTML/CSS) et dans les serveurs (Ruby/ElasticSearch). Pour ce faire, j’écris un test pour mettre en exergue une fonction qui n’existe pas encore ; je code la fonction pour faire passer le test ; et je débogue si ma fonction ne marche pas du premier coup.

Au sein de l’Esateam, si Aurélien se distingue par sa patte graphique et Sylvain par son expertise Javascript/Ember.js, alors je me considère comme le spécialiste en algorithme. L’objectif est de générer les statistiques le plus vite possible, ce qui au final permet de rendre l’expérience utilisateur fluide. Cela me prédispose également à prendre en charge le calcul de métriques plutôt complexes.

Enfin, je mets au service d’ERDIL mes compétences de chef de projet logiciel acquises antérieurement pour anticiper les fonctionnalités à venir, et faire de l’encadrement de projet (suivi de développement, releaseNotes, roadMaps). Ces activités constituent toujours une source de satisfaction pour moi !

Et si tu devais choisir une langue ou un langage, tu opterais pour ?

Mea culpa, je n’ai jamais été très doué en langues étrangères… ni native d’ailleurs ! Toutefois, ma langue préférée serait l’esperanto… non que je la pratique, mais j’aime l’idée d’établir un pont neutre entre les cultures.

Concernant les langages de programmation, je préfère réfléchir sur la conception des programmes via un pseudo-langage et l’algorithmique.

En parlant de langue et de mots, quelle est ta Brève de Verbatim favorite ?

Sans aucune hésitation, je choisis la brève : Jean-Claude Van Damme

A partir du moment où je me positionne uniquement par rapport aux éléments que j’échange avec vous, par opposition à ce que je ne maîtrise pas faute de critères plus nombreux à prendre en compte, je me laisse une marge de sécurité, d’où ma note sus-mentionnée

Question bonus : des croissants et autres gourmandises étant souvent à portée de bouche chez ERDIL, as-tu une viennoiserie fétiche ?

La patte d’ours … sans sa pâte … c’est à dire le Nutella ! Partout, tout le temps !

Danckon Franck !