Les Portraits d’ERDIL : Li-Chi

Interview collaborateurs ERDIL : Li-Chi (Illustration)

Ils et elles sont la force d’ERDIL… Sérieux dans leur travail (évidemment), ils sont aussi pleins de bonne humeur et souvent de bon humour ! Après Ibrahim, découvrez aujourd’hui le portrait de Li-Chi…

Bonjour Li-Chi, peux-tu nous décrire ton parcours professionnel ?

En France, j’ai commencé mes études à l’Université Paris-Sorbonne, en licence Sciences du Langage. Lors de la première année de master, je me suis orientée et spécialisée dans le traitement automatique des langues.

En parallèle de mes études, j’ai également travaillé dans plusieurs entreprises développant des logiciels de traitement de texte. Ces expériences m’ont permis d’appliquer ce que j’ai appris et de mettre à contribution mes connaissances en chinois afin de développer des outils informatiques.

Quel est ton poste actuel ?

Je travaille en tant que linguiste chez ERDIL. Je suis en charge du développement des solutions d’ERDIL pour analyser le chinois.

En quoi consiste ton travail au quotidien ? Et quelle est la partie que tu préfères ?

Au cours des premiers mois suivant mon arrivée chez ERDIL, je me suis occupée du développement des règles linguistiques basées sur des verbatim chinois. Par la suite, j’ai commencé à travailler sur un projet existant en français. Mon rôle principal est de maintenir des règles linguistiques, de les optimiser et de les enrichir afin de parfaire les « grammaires ». Mes tâches consistent également à créer des règles basées sur de nouvelles structures et à prévoir d’autres règles linguistiques possibles afin de pouvoir couvrir un maximum de verbatim analysés.

La participation à plusieurs projets en français m’a permis de perfectionner la rédaction des règles linguistiques et aussi de prendre en main les outils développés par les informaticiens pour faciliter mon travail quotidien.

Chez ERDIL, il existe un certain nombre d’outils développés en interne pour rendre plus efficace le travail des linguistes : vérifier les exactitudes des grammaires, repérer les erreurs sur la détection des tonalités, etc.

Dans le domaine du traitement automatique des langues, que j’ai appris à l’université, appliquer des outils informatiques à la linguistique est essentiel. C’est la raison pour laquelle j’ai toujours aimé essayer différents outils afin d’améliorer mon travail et aussi trouver la meilleure solution selon la complexité du problème rencontré.

Et si tu devais choisir une langue ou un langage, tu opterais pour ?

C’est le chinois, ma langue maternelle, même si c’est une langue qui, selon un préjugé enraciné depuis des siècles, n’aurait pas de grammaire ! J’ai d’ailleurs moi-même découvert l’existence de la grammaire chinoise pendant mes études en linguistique. 😉 Cela est sans doute dû à deux caractéristiques de cette langue : la simplicité de sa morphologie et son absence de flexion (pas de conjugaison des verbes, ni d’accord des mots en genre et en nombre).

En parlant de langue et de mots, quelle est ta Brève de Verbatim favorite ?

Je me permets de parler plutôt de style préféré de verbatim plutôt que d’une Brève de Verbatim préférée. Je suis toujours impressionnée par la « créativité » linguistique des utilisateurs de la langue française, particulièrement en ce qui concerne l’orthographe ; la série des Dessous des Brèves de Verbatim illustre d’ailleurs très bien cette créativité !

En comparaison avec les utilisateurs francophones, les erreurs commises par les natifs chinois sont beaucoup moins fréquentes. Cela est certes lié aux caractéristiques linguistiques où il n’y a pas de lien entre l’écriture d’un caractère chinois et sa prononciation.

La créativité des auteurs des verbatim est parfois stupéfiante et effrayante, et je peux citer deux exemples qui m’ont marquée : La fleur et le fusil et 50 Nuances de Grey :

« Si vous ne me remboursez pas, je porterai plante contre vous ! »

« Oui, très satisfait de vos sévices »

Question bonus : des croissants et autres gourmandises étant souvent à portée de bouche chez ERDIL, as-tu une viennoiserie fétiche ?

Difficile de faire un choix… Très souvent, avant même d’être endormie le soir, je rêve d’un bon croissant venant de sortir du four et qui n’attend que moi…

謝謝 Li-Chi !