Portrait collaborateur Saloua (Illustration)

Saloua

Linguiste

Peux-tu nous décrire ton parcours professionnel ?

Je suis originaire du sud de la France où j’ai obtenu une Licence de Lettres Modernes à l’Université d’Avignon et un master Traitement Automatique des Langues (TAL) à Grenoble. J’ai eu l’opportunité de faire mes premiers pas dans le « TAL » au sein du siège économique de la BNP Paribas à Paris 9ème.

J’ai par la suite été contactée par Séverine pour passer un entretien de recrutement à la suite duquel j’ai pu intégrer « l’aventure » ERDIL, en mars 2014. Depuis, il est toujours agréable de constater qu’ERDIL ne cesse de croître chaque jour un peu plus !

Quel est ton poste actuel ?

Ma réponse ne va pas beaucoup changer de celle d’une grande partie de mes collègues : je suis actuellement chef de projet en linguistique informatique.

En quoi consiste ton travail au quotidien ? Et quelle est la partie que tu préfères ?

Mon travail consiste à déployer et optimiser des grammaires afin de détecter de manière automatique des concepts (associés à une tonalité) préalablement définis avec le client. Les secteurs d’activité sur lesquels je travaille sont variés : je développe aussi bien des grammaires pour des constructeurs automobiles que pour un acteur de l’habillement. Sur ces projets, je travaille aussi bien en français qu’en allemand.

Avec ce métier, je possède en quelque sorte une double casquette ! La profession de linguiste-informaticienne me permet en effet de faire le pont entre le langage informatique et la langue. Ces deux éléments sont à la fois complémentaires et opposés : l’informatique étant un langage formel tandis que les langues évoluent continuellement, avec un nombre de structures illimité. Réussir à formaliser une langue vivante est réellement gratifiant, d’autant que les fautes d’orthographe ne nous facilitent pas la tâche !

Ce qui me plaît par dessus tout est de travailler dans un environnement de partage, de solidarité et de convivialité. Une fois par jour nous nous réunissons autour d’un bon café (ou thé) chaud pour parler des projets, de l’actualité ou tout simplement raconter des anecdotes sur nos vies. ERDIL n’est pas juste une entreprise pour moi, c’est également l’occasion de faire de belles rencontres avec des collaborateurs hors pair !

Et si tu devais choisir une langue ou un langage, tu opterais pour ?

L’allemand est une langue que j’affectionne tout particulièrement. Initialement, cette langue m’avait été imposée, j’ai donc eu beaucoup de mal à l‘accepter jusqu’au jour où un enseignant passionné a su me transmettre son goût pour l’allemand. En hommage à cet enseignant, décédé aujourd’hui, je suis fière de pouvoir maîtriser cette langue.

En parlant de langue et de mots, quelle est ta Brève de Verbatim favorite ?

J’aime bien la brève « Philosophe – automobiliste » :

« Vu la technologie de ma voiture et vu mon âge, je dirais que c’est une voiture de demain conduite par un homme d’hier, sur des routes d’aujourd’hui ! »

 

Question bonus : des croissants et autres gourmandises étant souvent à portée de bouche chez ERDIL, as-tu une viennoiserie fétiche ?

Je n’ai pas de viennoiserie fétiche, je préfère de loin le salé au sucré : pop corn (salés), chips, olives… Cependant je ne suis pas contre de bons croissants chauds à nos pauses matinales ! ????