Yes, we Cannes : compte-rendu de notre participation aux CRMMeetings 2016

CRM Meetings 2016 : montage photos ERDIL

Nous étions hésitants quant à notre participation aux CRMMeetings de Cannes 2016. Non pas car la date concordait avec l’élection du quarante-cinquième président des Etats-Unis mais plutôt à cause des retours mitigés sur le potentiel ROI lié à l’événement, dont nous avaient fait part certains participants aux deux premières éditions.

Alors, nous avons voulu tester par nous-même cette année et en débriefant « à tiède » (une semaine après la fin du salon), nous sommes plutôt bien partis pour renouveler l’expérience.

Voici notre retour en 5 points :

  1. Les soirées cocktails : « victimes » de leur succès
    Le succès de l’événement s’est fait ressentir dès les premiers pas dans la salle dédiée au cocktail de bienvenue le mardi soir.
    La (magnifique) salle du Majestic Barrière fut en effet très vite comble et le nombre impressionnant de convives couplé au bruit généré par l’enthousiasme ambiant rendaient difficiles les tentatives de networking (tout comme les tentatives d’approche des buffets).
    Il en fut de même pour la soirée de gala du mercredi soir, qui là encore, si elle donnait l’occasion d’entrer dans les somptueux décors du Carlton, laissait peu de place aux discussions « off ».
  2. Les rendez-vous : un marathon enthousiasmant
    Concentration, efficacité, écoute constituaient le challenge à relever aussi bien pour les prestataires que pour les Top Décideurs.
    L’objectif pour chacun était de réussir à identifier les synergies potentielles entre les attentes et les solutions proposées dans le (court) laps de temps imparti.
    Nous avions décidé d’assurer à deux ces enchaînements d’entretiens et nous ne l’avons pas regretté. Au final, des « matchings » de rendez-vous plutôt convaincants, et de réelles perspectives de projets dans les mois à venir.
  3. Les déjeuners d’affaires : décontractés
    Le premier jour, l’accès à la salle réservée aux déjeuners d’affaires n’était pas optimisé. La vérification à l’entrée nécessitait plusieurs files d’attente qui au final se sont révélées inutiles…
    Tout ceci a été corrigé le lendemain où les contrôles étaient bien présents mais fluides.
    Six Top Décideurs étaient invités à chaque table. Les « espaces réservés » (box cloisonnés) étaient un peu bruyants mais conviviaux.
    Le deuxième jour, nous avons eu deux désistements de dernière minute et avons donc déjeuné à six, un nombre finalement plus adapté pour des échanges constructifs.
  4. Les ateliers : concrets
    Nous avons assisté à l’atelier de nos confrères d’Easiware, avec le retour d’expérience d’iDTGV.
    Le temps étant une donnée précieuse sur ces deux jours intenses, la présentation se devait d’être efficace. Le duo que formaient Christelle Le Hiress, Responsable Relation Client chez IDTGV et Brendan Natral, co-fondateur d’Easiware s’est avéré particulièrement performant pour dynamiser cet atelier. L’exposé fut très apprécié, bien qu’abrégé par la nécessité de libérer la salle à l’heure 🙂
    La vidéo finale, qui n’a pu être diffusée, est disponible ici : https://www.youtube.com/watch?v=yJGaJyKZxyE et constitue un bel hommage aux personnes impliquées et passionnées par la Relation Client.
  5. Les conférences : un aperçu de l’excellence
    Les conférences ont reçu un franc succès, notamment grâce à la qualité et la diversité des sujets abordés et des intervenants.
    La journée de mercredi démarrait avec les bonnes pratiques de trois sociétés ayant pour objectif « d’installer une culture client dans l’entreprise », conférence animée par Marie-Louis Jullien, Délégué Général de l’AMARC. Les exposés clairs des intervenants nous ont permis de découvrir les solutions internes développées autour de cette problématique par Franck Mourey, Directeur Relation Client chez KONE, Elendil Berbudeau, Responsable des relations & de la satisfaction clients chez Best Western International et David Llanes, Responsable Veille, Gestion et Communication de Crise chez Bonduelle.

La journée se terminait par une heure d’échanges sur la meilleure façon « d’adopter et dépasser les nouveaux standards de l’expérience client ». Trois secteurs originaux étaient représentés à travers les retours concrets de Francis Barbier-Martins, Directeur de la relation client chez UGC CINE CITE, Stéphanie de La Roncière, Responsable Marketing et Service Client chez CORSAIR INTERNATIONAL et Laurent Escarieux, Directeur de la relation client chez DARTY.

Enfin, jugée un peu trop matinale par certains « adeptes du cocktail », la dernière conférence abordait jeudi matin le thème du selfcare avec 3 cas variés : Gwenn Rio, Directrice de centre de relation clientèle chez RAJA, Agnès Rosoor, Directrice des opérations chez RUE DU COMMERCE et Anne Marie Kühn, Directrice Relation client chez MAIF.

Thierry Spencer a une nouvelle fois joué le rôle d’animateur de conférence avec toute l’expérience (client) qu’on lui connaît, parvenant à mener ces discussions riches d’enseignements et capter l’attention de son auditoire (ni déguisé, ni endormi, ni stoïque, comme il a déjà pu en rencontrer).

Deux points bonus : le lieu et l’équipe
Le cadre reste indubitablement un atout majeur de cet événement, au cours duquel nous avons également pu apprécier la douceur des températures, même si nous n’avons recensé aucun baigneur téméraire parmi les participants.
Nous adressons enfin nos félicitations à l’organisation : les hôtesses étaient disponibles, souriantes, omniprésentes tout en restant discrètes, très attentives au bon déroulement de l’ensemble des manifestations.

Notre bilan est donc très positif et la réservation de notre stand pour 2017 validée !

Séverine VIENNEY

Auteur : Séverine VIENNEY

Présidente