Les dessous de nos Brèves de Verbatim

« Oh, elle est belle celle-là ! »

… suivi d’un petit rire. Si vous entendez cela chez ERDIL, c’est qu’une linguiste a trouvé un candidat aux Brèves de Verbatim. Chaque jour, nous étudions des centaines de verbatim, à la recherche de structures linguistiques porteuses de sens. Mais si nous cherchons du sens dans les verbatim, c’est parfois l’absence de sens, du non-sens, du contre-sens que nous remarquons et qui fait un bon candidat aux Brèves de Verbatim. Vous savez, ces petites pépites que nous vous livrons régulièrement sur brevesdeverbatim.fr.

Cependant, une faute d’orthographe ne suffit pas. Toutes les erreurs, toutes les coquilles ne sont pas amusantes. Pourquoi certaines fautes nous font rire et d’autres pas ? 

Pour répondre à cette question, nous allons explorer les différents mécanismes linguistiques qui font d’un écart à la norme une belle Brève de Verbatim.

Créée et rédigée par Aurore, une de nos expertes linguistes, cette série va aborder les mystères des différentes unités linguistiques en partant des plus petites (le son, la lettre) vers les plus grandes (les mots, les phrases…). Vous allez donc voyager dans les univers de la phonétique, la phonologie, la morphologie, la syntaxe, la sémantique… Pour finir par un focus sur le comique de situation et l’humour au sens large.

Bref, bienvenue dans les dessous de nos Brèves