Portrait collaborateur Alison (Illustration)

Alison

Linguiste

Peux-tu nous décrire ton parcours professionnel ?

Je suis anglaise et j’ai fait ma licence à Londres avec comme programme 50 % de mathématiques et 50 % de langue française et de linguistique. Les gens sont souvent surpris par cette combinaison des sciences et des lettres, deux domaines qui sont un peu aux antipodes, mais dans le master en traitement automatique des langues j’ai trouvé le domaine où ils vont de pair. Ce master international m’a amené à Besançon et par la suite chez ERDIL.

Quel est ton poste actuel ?

Tout comme Aleksandra, je suis chef de projet linguistique (mais je ne maîtrise pas le polonais !).

En quoi consiste ton travail au quotidien ? Et quelle est la partie que tu préfères ?

Mon travail au quotidien consiste le plus souvent à effectuer la maintenance linguistique des projets déjà en production. Je gère des projets qui traitent des verbatim en anglais, portugais et français issus des enquêtes de satisfaction reçus et analysés au quotidien ou ponctuellement. Je mets en place les règles linguistiques qui sont utilisées dans l’analyse automatique des verbatim. L’anglais étant la langue de la mondialisation, je suis aussi sollicitée comme traductrice. Nous venons d’ailleurs d’internationaliser notre site web et l’interface Esatis il y a quelques jours !

J’aime bien l’aspect socio-linguistique de ce qu’on fait. Pour chaque concept que l’on cherche à détecter, il existe mille déclinaisons possibles selon les clients… On passe d’un extrême à l’autre, de ceux qui sont très directs et vont à l’essentiel avec un ou deux mots, à ceux qui rédigent une thèse ; de ceux qui utilisent un langage soutenu et des tournures de phrases aux mille variantes orthographiques à ceux dont le langage inspire nos belles Brèves de Verbatim.

Et si tu devais choisir une langue ou un langage, tu opterais pour ?

L’espagnol parce que j’ai appris cette langue pendant une année sabbatique au Costa Rica. Du coup elle reste pour moi le reflet de cette culture riche et chaleureuse !

En parlant de langue et de mots, quelle est ta Brève de Verbatim favorite ?

Je dirais « Soutien Psychologique » :

« Il manque un porte mentaux dans chaque bureau. »

Sinon, j’ai aussi beaucoup souri en lisant le verbatim d’un client qui cherchait tous les clichés d’une société française présente au Royaume-Uni :

‘To emphasise the French influence, the female staff should be required to dress as French maids and perhaps the male staff should be issued with clip-on moustaches and striped jerseys.
I enjoyed reading the original newpaper reports of the Battle of the Somme, but some updated reading matter would be appreciated.’

« Pour mettre en avant l’influence française, les femmes devraient se déguiser en soubrettes et peut-être que les hommes devraient porter de fausses moustaches et des marinières. J’ai bien aimé les articles de journal concernant la Bataille de la Somme, mais une lecture un peu plus d’actualité aurait été appréciable. »

Question bonus : des croissants et autres gourmandises étant souvent à portée de bouche chez ERDIL, as-tu une viennoiserie fétiche ?

I love le croissant aux amandes !