ADEO et Boulanger ont choisi ERDIL pour la conformité des commentaires

Catégorie(s) : Sécurité - RGPD

Nous vous l’avions annoncé il y a quelques semaines, une nouvelle solution a rejoint notre offre, permettant la détection des commentaires non conformes aux recommandations de la CNIL, au sein de vos bases de données clients. Notre solution, déployable très rapidement, permet ainsi de repérer l’ensemble des messages répréhensibles et de vous alerter sur les commentaires à modérer d’urgence.
Après une phase de tests concluants, les groupes ADEO et Boulanger ont confirmé le choix de notre nouvel outil d’analyse pour la modération de leurs bases de données CRM.

Nos équipes travaillent actuellement à leurs côtés afin de repérer l’ensemble des non conformités parmi plusieurs millions (!) de commentaires stockés. Cette analyse est ainsi l’occasion pour chacun de nos clients de mieux sensibiliser leurs collaborateurs aux critères de la CNIL et éviter toute mauvaise publicité ou tout risque de sanction (1). D’autant que l’organisme de régulation des données personnelles pourrait multiplier les contrôles, notamment après l’adoption par le Parlement européen du règlement européen sur la protection des données, en avril dernier. »

Nous profitons également de ce communiqué pour remercier ADEO et Boulanger de la confiance qu’ils nous accordent à travers l’utilisation de notre nouvelle solution. En attendant de bénéficier de la vôtre ?

(1) Pour rappel, la législation en vigueur prévoit les termes suivants :
« Conserver en mémoire informatisée, sans le consentement exprès de l’intéressé, des données à caractère personnel qui, directement ou indirectement, font apparaître les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses, ou les appartenances syndicales des personnes, ou qui sont relatives à la santé ou à l’orientation ou identité sexuelle de celles-ci, est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.
Est puni des mêmes peines le fait, hors les cas prévus par la loi, de mettre ou de conserver en mémoire informatisée des données à caractère personnel concernant des infractions, des condamnations ou des mesures de sûreté. »

Date

12 juillet 2016

Auteur
Logo ERDIL

ERDIL

Découvrez nos autres articles